Présentation

Presentation

Mais qui se cache derrière Les Apsara ?

C'est moi, Marie, alias Ptitecrapule. J'ai 31 ans et je vis dans le nord-est de la France.
Mon histoire avec les animaux a débuté assez tardivement. J'ai eu mes premières souris lorsque j'étais au lycée. J'en ai eu une douzaine, par groupes de 2 ou 3 ; mais leur courte espérance de vie, et leur comportement peu social (oui, à l'époque, je ne connaissais que les animaleries), m'ont dirigés vers un animal un peu plus gros, et un peu plus résistant. A 19 ans, j'ai adopté mon lapin, Samba, qui m'a apporté beaucoup de bonheur jusqu'à son décès tragique à l'âge de 5 ans.
Mais entre temps, j'avais découvert les rats ...
J'avais alors 21 ans, lorsqu'un camarade de promo (sachant que j'aimais les petites bêtes à poils) m'a proposé de venir voir les bébés de sa rate, achetée pleine quelques semaine plus tôt. Et j'ai craqué !
C'est ainsi que le 1er février 2006, Typhus et Opium sont arrivés à la maison.
C'est aussi à ce moment que j'ai découvert les forums et les communautés ratounesques en ligne, car il fallait bien que je me renseigne pour pouvoir offrir à mes poilus les meilleures conditions de vie possible. Du coup, les craquages et adoptions se sont succédés (toujours de manière raisonnable, bien sûr !). J'ai également rencontré des gens qui m'ont guidée, et qui m'ont fait grandir dans l'amour du rat. Certaines de ces personnes font toujours partie de ma vie à l'heure actuelle.

Depuis 10 ans donc, les rats font partie de mon quotidien, et j'espère encore pour un bon moment.

Opium 1

Pourquoi les rats ?

Comme dit plus haut, ma première rencontre avec les rats a été un hasard. J'ai tout de suite aimé leur "physique" : une boule de poil juste assez grande pour se faire papouiller aux creux des bras sans vous démonter une épaule, juste assez petite pour se glisser dans une manche ou une capuche et y jouer comme un petit fou ; un petit museau curieux, des yeux pétillants d'intelligence. Et c'est sans parler de leur caractère, calins, gourmants, débordants de vivacité, tellement patients et réconfortants. Bref, comment ne pas craquer ? ...

Et la reproduction ?

Je ne vais pas m'en cacher, à force de voir d'adorables portées sur les forums, j'ai eu également envie de voir naitre des lardons chez moi. Mais pas à n'importe quelles conditions, et pas dans n'importe quelles circonstances.
J'ai donc passé beaucoup de temps à me renseigner, à regarder faire les autres, pour apprendre de leurs réussites et de leurs échecs.
En étant étudiante, je ne pensais pas avoir le temps et les disponibilités nécessaires pour gérer moi même une portée. Dans un premier temps, j'ai donc préféré participer aux projets d'autres ratouphiles, en prêtant des mâles pour portée externe.

Les premières femelles m'ont rejointe fin 2008, et avec elles quelques projets qui n'ont pas abouti (et heureusement). En 2009 et 2010, j'ai fait plusieurs tentatives de portées, qui ont malheureusement échoué (saillies n'ayant pas pris, bébés morts nés, ...). Ces échecs, bien que douloureux, ont été un enseignement profitable, puisqu'ils m'ont permis de me rendre compte que je n'étais pas encore prête à gérer correctement des reproductions.
Pendant plusieurs années, j'ai donc mis de côté l'aspect reproduction, sans savoir si j'y reviendrai un jour, pour me concentrer beaucoup plus sur mes rats, leur bonheur et leur santé.

Ce n'est qu'en 2014 qu'une portée a enfin vu le jour chez moi ... Mais ça, c'est une autre histoire, à découvrir dans la rubrique "La famille".

Groupe 3

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site